Wednesday, August 21, 2019

LES VINS D'ALSACE SA CHOUCROUTE SES CIGOGNES



5 ème Partie

« Un petit verre de vin d’Alsace, c’est comme
 une robe légère, une fleur de printemps
c’est le rayon de soleil qui vient égayer la vie. »
( Christian Dior )

« C’est ici une bienfaisante patrie,
le lieu des plaisirs simples.
Une nation laborieuse y sait jouir
de son bonheur terrestre. »
 ( Maurice Barrès )

Le blason de l'Alsace
(Extrait de petits Hymnes à nos grands vins, Glossaire Vineux du Docteur Eylaud )

Vins d’Alsace, légers et clairs qui vous sentez forts de savoir derrière vous toute l’âme vibrante de la France, coulez des collines inspirées, face au Rhin, courageusement. Nous vous défendrons parce que vous avez l’esprit fier et grave; que toute notre gloire et dans votre vie majeure et resplendissante faite de pardon, non de haine.

Rien ne saurait vous séparer de nous et notre histoire a besoin de votre parfum capiteux pour éveiller ou endormir le berger gardien de son troupeau national. Il faut au ciel les orages pour que l’on puisse mieux apprécier les charmes des éclaircies bienfaisantes.

Les cigognes vous pleurent du haut des clochers de Strasbourg et des cheminées de Colmar quand on vous arrache à votre sol natal, piétiné par tant de passages conquérants. Aussi, quittez-vous vos postes d’observations à regret quand un danger vous menace.

Vous avez aiguisé le crayon d’Hansi et dicté à Rouget de Lisle les accords libres de la Marseillaise toujours prête à vous entraîner aux combats libérateurs.



Carte de notre itinéraire tour de France des vignobles

 Nous poursuivons notre tournée et nous entrons dans ce  que j’appelle le joyau de la France l’Alsace. Le vignoble alsacien s’étire sur une centaine de kilomètres entre Strasbourg et Mulhouse

Du haut des collines boisées d’Alsace on aperçoit le Rhin. Les montagnes des Vosges, qui longent le vignoble d’Alsace le protègent des vents et de la pluie. l’Alsace jouit d’une situation favorable à la culture de la vigne. Les printemps sont chauds, les étés secs et ensoleillés, les automnes longs et doux, et les hivers froids. On compte une vingtaine de formations géologiques, apparues au cours des différentes ères. 
La structure des sols comprend différents types de roches (calcaire, grès, argiles, limons recouvrants plus ou moins, le granite ancien des Vosges. Aux vignobles de coteau, pauvres et bien drainés, s’opposent ceux des plaines, où dominent des sols alluviaux. Au fil des siècles, les vignerons sont parvenus à sélectionner les meilleurs sites.

Aucune région du monde ne peut rivaliser avec l’Alsace pour ce qui est des blancs aromatiques. Ces vins d’un caractère épicé et gras, n’ont pas d’équivalent ailleurs en France ni dans le reste du monde. Penser à un vin d’Alsace, frais, racé, et authentique pour redécouvrir toute la saveur d’un carré d’agneau. Penser tout simplement à accompagner  une choucroute d’un Riesling. 
Nous avions pratiquer, cette riche expérience avec plaisir au banquet des « Confrères de Saint-Étienne d’Alsace ». C’est d’abord avec les yeux que l’on aime les vins d’Alsace, pour la forme unique de leur bouteille et la luminosité exceptionnelle de leur robe.



Carte du vignoble d’Alsace

Le Sylvaner frais et léger, le Riesling délicat et subtil, le Gewurztraminer délicieusement fruité, le Muscat d’Alsace merveilleusement bouqueté, le Pinot blanc souple et nerveux, le Tokay d’Alsace opulent et corsé, le Pinot noir chaleureux et fruité. 

L’Alsace est une terre bénie des dieux puisqu’elle possède outre ses vins, ses eaux-de-vie de fruits, sa bière, une spécialité gourmande bien agréable : la choucroute. Qui dit choucroute dit Alsace. Parmi les centres producteurs de choux et de choucroute, celui de krautergersheim village près d’Obernai est un des plus importants. Krautergersheim en direction de Barr et Strasbourg, est une commune française située dans le département du Bas-Rhin. Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d’Alsace. Ses habitants sont appelés les Chouvilloises et les Chouvillois, en référence au chou qui se dit Kraut en Allemand. 

Dès qu’on approche de ce gros bourg, on est saisi par cette odeur caractéristique du chou et on en voit à perte de vue. A l’usine, les choux sont coupés en lamelles et étalés dans les cuves en couches successives que l’on sale et que l’on tasse. Au bout de 3 à 4 semaines la choucroute est prête à être consommée. Elle est alors commercialisée par les circuits traditionnels ( grossistes, détaillants, charcutiers ). Plusieurs charcutiers vendent ces excellentes choucroutes préparées au Riesling. Celle d’Alsace est appréciés non seulement dans toute la France mais aussi à l’étranger où vous pouvez la trouver toute préparée en boites. 

Chaque année Krautergersheim capitale de la choucroute, est en fête au début de l’autonne. La France  produit environ 60.000 tonnes de choucroute par an dont plus des 2/3 sont fabriqués en Alsace, C’est une région privilégiée de production de choux à choucroute dont la renommée est mondiale. Les œnophiles gourmands trouveront toujours un restaurant alsacien accueillant  où ils pourront déguster une splendide choucroute garnie  d’abondantes charcuteries arrosée d’un  Riesling bien frais ou d’une bonne bière locale.



Le plat de Choucroute Alsacienne



La petite histoire de la choucroute. Selon la légende, la choucroute aurait été inventé au IIIe siècle avant notre ère par les constructeurs de la Grande Muraille de Chine. La découverte du chou fermenté s’est fait par hasard. Au courant d’un hiver particulièrement rude, les ouvriers constructeurs de la grande muraille avaient abandonné le chantier et les vivres sur place pour aller se réfugier en plaine. C’est à leur retour qu’ils ont découvert le « chou aigre ». Le chou aigre a ensuite voyagé grâce aux envahisseurs Mongols et Tartares, qui, après un échec cuisant devant la Muraille de Chine, s’en allèrent conquérir les terres d’Europe, le chou aigre dans leurs sacoches




Parade amoureuse d’un couple de cigogne


L’Alsace est la terre par  excellence de la cigogne

Cet oiseau représente d’ailleurs l’emblème de l’Alsace, comme dans beaucoup d’autres communes alsaciennes, ce grand  et beau échassier blanc, qui a frôlé l’extinction dans les années 1970, « revient en nombre ».

À Muttersholtz ( Bas-Rhin ), le nombre de nids est en progression constante, confirme le maire Patrick Barbier, les nids étant protégés, comme l’animal il faut demander une autorisation auprès des services de l’État pour procéder à leur replacement, sous peine d’amende. Durant notre séjour nous avons constatés avec joie des touristes emballés de voir autant de cigognes. C’est une grande fierté de les compter parmi le voisinage, apprécie Albert Arlen, adjoint à l’Environnement de la ville. Il y en a presque partout le long de ces jolis villages fleuri de cette radieuse Alsace. Pour tous ces élus, malgré quelques désagréments liés aux salissures et aux coûts des opérations de replacements. 

Il faut admirer Strasbourg et son allée de la Robertsau qui abrite 52 nids faisant la joie des chasseurs d’images. Il faut voir Colmar la capitale des vins d’Alsace,  avec cet oiseau sacré et porte bonheur sur les toits et clochers de la ville. Nous, vous disons merci pour votre accueil, votre fierté et votre qualité de la gastronomie. Enfin, nous partageons votre attachement à un oiseau de haut vol la cigogne. Amis Alsaciens! En guise d’un souvenir de cette belle Alsace et d’une valse impérissable chanté par LINA MARGY époque (1945), parole de CHANTY, musique de VAISSADE, nous de la Gazette devigneenbouche.org  levons notre verre de vin d’Alsace en fredonnant pour vous le refrain « Le retour des cigognes ».
« Les cigognes sont de retour
Sur les clochers des alentours
Egayant de leurs ailes blanches
Les toits qui penchent
Des vieux faubourgs
Les cigognes sont de retour
Avec le soleil des beaux jours
Amis, chantons la ritournelle
La vie est belle, chantons l’amour.»


Les sept cépages des vins d’Alsace



Saturday, August 3, 2019

LE VIN DE CHAMPAGNE



4 ème Partie

« Le champagne est le plus beau fleuron,
de la couronne gastronomique de la France »
( Jean Claude Denogens )
Chevalier de l’Ordre des Coteaux de Champagne
Fondateur et Grand Chancelier de
 l’Ordre du Mérite Œnophile (France-Québec)

« Le champagne aide à l’émerveillement »
 ( George Sand )

« Le champagne est le vin de la civilisation »
( Charles Maurice de Talleyrand )

Blason de la Champagne

( Extrait de petits Hymnes à nos grands vins
Glossaire Vineux du Docteur Eylaud )

Vins de Champagne qui posez dans les flûtes sonores la soie dorée de votre mousse et gazouillez comme de joyeux menuets; attendez l’heure propice des fêtes carillonnées; le poète et l’amant ne sauraient pas aimer ou chanter sans vous, ni certains malades, respirer.

Quand vous débordez des coupes cristallines, c’est le froufrou des crinolines vaporeuses et la grâce de la Pompadour qui ornent vos tables et donnent un sens aux pizzicati des violons. Mozart devait chérir vos coquetteries. Vos poèmes sont des balbutiements.

La Fontaine a trouvé dans vos rythmes des conseils de ses Fables et Bossuet les fortes inspirations de ses sermons. Transparents comme des dentelles de la cathédrale martyre où furent sacrés nos rois et où chanta la Pucelle rédemptrice, vous êtes les ambassadeurs habiles de notre génie et versez au monde l’alcool nécessaire du rêve.

Il faut aux peuples leur opium comme sa langueur à la rose. Où seraient, sans vous, les Paradis même artificiels ? Don Pérignon fût vraiment un prieur indulgent et charitable pour les fils… et les filles d’Eve.


Carte des vins de Champagne. La Champagne est unique, les Champagnes sont multiples


Situation géographique :
Le vignoble est divisé en plusieurs grandes régions : la Montagne de Reims, la Vallée de la Marne, la Côtes des Blancs, la Côte de Sézanne et la Côte des bar. Chacune d’entre elles a une identité géographique précise.

Superficie totale du vignoble : 30 000 hectares, Production totale : 1,8 million d’hectolitres, 250 000 000 de bouteilles expédiées chaque année, Couleurs des vins : 1% de rosés 99% de blancs. Les cépages : Trois cépages seulement sont autorisés à entrer dans la composition des vins. Le Pinot Noir. C’est un cépage noir à jus blanc qui domine dans la Montagne de Reims et l’Aube. Ses vins sont corsés, généreux et charpentés, aptes au vieillissement. Le Pinot Meunier.

Autre cépage noir, majoritaire dans la Vallée de la Marne, il donne des vins plus souples, ronds et fruités. Le Chardonnay. Grand cépage blanc qui domine dans la « Côte des Blancs », il confère aux vins de Champagne, finesse, fraîcheur et élégance. Un climat rigoureux : Nous ne sommes pas loin de la limite septentrionale de la culture de la vigne : la température annuelle moyenne de la  Champagne viticole ne dépasse pas 10,5 degré C. Les gelées de printemps menacent souvent bourgeons et jeunes grappes : certaines nuits, le vignerons place une chaufferette auprès de chaque pied de vigne afin de le protéger. Un sol crayeux : Le vignoble repose sur une épaisse assise crayeuse, déposée à l’ère secondaire. Cette craie absorbe l’humidité, emmagasine puis restitue la chaleur du soleil à la vigne et lui apporte tous les  éléments minéraux dont elle a besoin.

IL N’EST CHAMPAGNE QUE DE LA CHAMPAGNE

Festif, raffiné, élégant, spirituel, enchanteur, le Champagne est un vin qui ne ressemble à aucun autre. Nuances de blanc, jaune, ou rose, parfums d’épices ou de fleurs, goûts subtils, délicats et puissants : les Champagnes sont multiples et forment un monde d’une richesse infinie. En fonction de sa teneur en sucre, le Champagne est : Extra-brut jusqu’à 6 grammes par litre Brut moins de 15 grammes par litre Extra-dry entre 12 et 20 grammes par litre Sec entre 17 et 35 grammes par litre Demi-sec entre 33 et 50 grammes par litre Doux au-delà de 50 grammes par litre.

La morosité des Français et des Anglais est source d’inquiétudes des deux côtés de la Manche. Les « gilets jaunes » ont un impact sur le niveau de consommation ainsi que sur le moral des français. Le Brexit au Royaume-Uni est  lui aussi source de tracas et affecte cette consommation de luxe. Malgré tout les expéditions de Champagne dans le monde en 2018 s’élèvent à 301,9 millions de bouteilles pour un chiffre d’affaires de 4,9 milliards d’euros.


La farandole gourmande des sympathiques trognes des serveurs de Champagne.( Guy Buffet )

-->

Nous n’oublierons jamais l’année 1976, la joie manifeste par l’accueil de ce brillant journaliste de la presse gastronomique Georges PRADE Junior, Commandeur de l’Ordre des Coteaux de Champagne, recevant notre délégation québécoise de l’Ordre du Mérite Œnophile conduite par les trois dignitaires : le journaliste fondateur et Grand Chancelier Jean Claude Denogens, le Docteur Samuel Letendre Grand Maître et président des Médecins Canadiens amis des Vins de France et l’Abbé Bertrand Pomerleau Grand Prieur et Grand Echanson. Madame Marie Archambault membre et Présidente de France-Canada. Bien entendu, nous avons gardé de ce chapitre aux sources des bons coteaux d’Ay, d’Hautvilliers et d’Avenay, une image privilégiée. Dans cet unique et prestigieux Ordre, on ne s’attribue pas l’honneur à soi-même, on le reçoit par acceptation, puis par l’adoubement du Commandeur de l’Ordre des Coteaux de Champagne. 

Le distingué Commandeur  Georges  PRADE, savait et estimait avec beaucoup de respect notre vocation bénévole vis à vis la SAQ au Québec  par notre Ordre du Mérite Œnophile, organisme à but non lucrative, fondé à Bordeaux en janvier 1971, chez l’ami et Docteur Jean-Max Eylaud secrétaire général des Médecins Amis des Vins de France. Le Commandeur Georges PRADE avait eu vent de nos tournées joyeuses viti-vinicoles Françaises et Québécoises  afin de mieux diffuser le savoir boire par la belle science de l’œnophilie. 

Dans mes savoureuses chroniques, j’ai personnellement favorisé la vocation aristocratique du champagne. Par la classe de ce vin prestigieux  unique au monde, souvent imité jamais égalé, nous avions appris que «l’Ordre des Coteaux de Champagne», porte étendard de toute les marques de champagne ne se veut pas un mouvement de masse. Nous avions très bien compris que ce vin impose, noblesse oblige, ses «disnées» en robe longues pour les dames et en smoking pour les Messieurs. 

Les sites: www.devigneenbouche.org et sa Gazette des Œnophiles, ainsi que www.amoma.ca  sont toujours à ce jour au Québec une fenêtre électronique francophone sur le monde culturel du vin de France.


-->

Je suis le grand vigneron, je veille sur les fragiles
et précieux sarments du vignoble champenois.
Je veille aussi sur la quintessence du raffinement français.
( Photo René Delbuguet )



Nous, dignitaires, nous nous associons fièrement à ce succès. Rendons hommage à cet unique Ordre bachique, précieux cercle mondial de raffinés avec plus de 4000 membres intronisés. De plus cet illustre Ordre est entré dans la littérature par la plume d’or de Nicolas Boileau (1636-1711). Ce grand érudit de la langue française qui a dit: «On est savant quand on boit bien, qui ne sait boire ne sait rien». Boileau poète avait entrepris de définir le goût, il l’a trouvé en expirant en particulier les précieuses lettres de noblesse de «l’Ordre des Coteaux de Champagne».

Le «pomponne» est  un verre à champagne, qui ne peut se tenir par la jambe car il a la particularité; de ne pas en avoir. Le pomponne est l’emblème de l’Ordre bachique des Coteaux de Champagne.



Le pomponne et les verres de Champagne
Le verre à champagne pour le plaisir de la dégustation avant que leur groupe ne devienne l’O


Nous savons avant tout que le champagne est un vin blanc ou rosé transformé en vin effervescent, et nous considérons que le verre à vin blanc classique est le mieux adapté à sa pleine dégustation.

D’ailleurs les flutes à champagnes sont de plus en plus bombées, et leur silhouette ressemble à celle de verres traditionnels plus allongés. Ces verres prennent alors le nom de «verre tulipe». 

Nous avons consulté Madame Sophie Perron, Directrice, des opérations et ventes au détail, de Vinum verres, celliers, caves à vins., 1480, City Councillors, Montréal, Qc H3A 2E5. Tél.514 985.3200. www.vinumdesign.com


Costume du Commandeur de L’ Ordre des Coteaux de Champagne , tenant dans sa main gauche le pomponne, Grand manteau lie de vin  à  col relevé « champagne », Étole et épitoge (Dignitaires). Béret avec panache d’aigrette.


Oui ! l’Ordre des Coteaux de Champagne est une confrérie bachique qui promeut, mondialement les vins de champagne dans leur diversité. Fondée en 1656 à la cour de Louis XIV, cette confrérie a été imaginée par de jeunes aristocrates qui étaient amateurs des vins des trois coteaux: Ay, Avenay, et Hautvillers. On les surnomma donc les « Coteaux » avant que leur groupe ne devienne l’Ordre des Coteaux. 

Comme pour tout ce qui touchait à l’église ou à la noblesse,  la révolution a conduit à la suppression de cet « Ordre »… jusqu’en 1956, quand François Taittinger se rendit compte que la Champagne était la seule région viticole sans confrérie bachique. 

Il redonna donc vie à l’Ordre des Coteaux de Champagne, dont le logo est le verre « pomponne », sans pied pour inciter à boire le vin avant qu’il ne se réchauffe, entouré de trois grains, symbolisant les trois coteaux.



Faites sauter le bouchon !
Une palette de 6 Champagnes présents sur les tablettes de la SAQ



Sunday, May 5, 2019

LES VINS DU VAL DE LOIRE


3 ème Partie

« Il n’est pas breuvage meilleur pour être en sang
transmis, vous épanouir le cerveau, esbaudir les
esprits amicaux, ouvrir l’appétit, réjouir le palais
et mille autres rares avantages. »
( François Rabelais )

« À la fortune du pot ou La table et l’Amour,
selon la bonne humeur du Prince des Gastronomes »
( Curnonsky )

« Le vin est la partie intellectuelle d’un repas, les viandes 
et les légumes n’en sont que la partie matérielle.»
( Alexandre Dumas )


Blason du Val de Loire

(Extrait de Petits Hymnes a nos grands vins
Glossaire Vineux du Docteur Eylaud )

Vins d’Anjou et de Vouvray au val royal de Loire; queues de comètes ayant laissé glisser leurs traînes sur Layon et les vallées crayeuses; c’est vers vous que sont allées les cours aimables de nos rois, nos princes avec leurs bouffons et leurs courtisanes.

Pour eux, vous aviez la grâce et la coquetterie, le mot nécessaire pour faire rire, mourir aussi avec esprit dans un tournoi; oublier le bruit des batailles dans les alcôves dont Eros tirait les rideaux tandis que Rabelais déjeunait avec Pantagruel ou se méfiait de Gargantua.

Toute la Renaissance est à vos pieds dans les marbres, les fers forgés, les balcons et les escaliers élégants et vous donnez au jardin de la France, le parfum subtil de la violette modeste et du lys orgueilleux et triomphant. C’est à vous que Du Bellay pensait sous le ciel majestueux de Rome et que Ronsard tricotait ses dentelles de pensées frivoles.

Dans votre robe de taffetas discret, se cache la porcelaine tendre du corps enamouré de colombine tandis que Pierrot, en vous humant et vous dégustant, aura consolé sa tristesse. Paris vous connaît et vous aime parce vous plaisantez  comme ses gamins; faites méditer comme ses philosophes ou égarez les fous dans vos pétillements au miel hypocrite.

Vos glouglous étaient faits pour  accompagner le bruit des bilboquets des mignons se plaisant à jouer le doubles jeux et à enguirlander les cours d’Amour de toutes sortes de bouquets parfumés de promesses. Votre garde du corps est symbolique; Chantepleure. Ah ! si les Sacavins d’Angers recherchaient leurs généalogies dans les vieux grimoires !


Carte des vignobles du Val de Loire

Situation géographique :

Cette immense étendue viticole est composée de cinq régions distinctes qui ont comme point commun la Loire qui les traverse. Départements : Pays Nantais : Loire Atlantique (44). Maine et Loire (49) Anjou : Maine et Loire (49) Touraine : Indre et Loire (37). Loire et Cher (41) Centre : Loiret (45). Nièvre (58). Yonne (89).

Historique : Comme de nombreuses régions viticoles françaises, c’est le passage des romains qui a donné naissance au vignoble. Les moines ont ensuite repris cette culture, la Loire et ses affluents offrent un accès idéal pour la distribution et le commerce de ces vins.

Climat : Le climat varie selon les régions. Pays Nantais : Climat de type océanique, assez doux. Anjou : Bénéficie de l’influence océanique, les hivers sont doux et les printemps précoces. L’humidité est très présente en automne, ce qui est favorable au développement de la pourriture noble. Touraine :  Identique à l’Anjou, les écarts de température sont atténués  par l’influence océanique, il n’y a donc pas d’hivers rudes ou de fortes chaleurs estivales. Centre : Climat plus rude car il n’y a pratiquement plus d’influences océanique. Les hivers sont plus froids et les étés sont chauds et les gelées de printemps menacent toujours la vigne.

De Blois à Nantes, ce sont plus de 800 km de vignobles, la plus longue route des vins de France Nous y voilà, en bon œnophile accompagné de mes deux compagnons, nous allons découvrir le vignoble français qui représente la plus grande diversité de vins au monde. 

Les vignes au fil de la Loire

Et au fil de la Loire, qui serpentent à travers 7 départements au cœur de lieux qui ont marqué l’ histoire du pays. Découvrons le vignoble proposant la plus grande diversité de vins au monde et dont le paysage exceptionnel est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

La superficie du vignoble est de :
75 000 hectares, la production 2 500 000 hectolitres, Couleurs des vins : 24 % de rouges, 14% de rosés, 55% de blancs, 7% de mousseux, Nombres d’AOC : 55, Nombre de VDQS : 13.

En Pays Nantais, ne rions pas! il y a eu jadis des vins Bretons. En effet, dans ces duchés particulièrement religieux, les moines, dès le Moyen Age, plantèrent autour des nombreuses abbayes, de Nantes à Quimper, en passant par Rennes, des vignes pour le service du culte. Ce petit vin breton, provenant de plants bourguignons, connut dans la France d’autrefois une production relativement importante. (Source le grand d’Aussy, dans son Histoire de la vie des Français). 

Il existe aujourd’hui des petits vignobles de ces vins Bretons d’autrefois, quelques rouges en Ille-et-Vilaine, à Redon et Bain-de-Bretagne; un blanc le vin fou de Lorient, et à Sarzeau dans la presqu’île de Rhuys. Ce sont des vins de consommation familiale en petite quantité sans plus. Donc, comprenons bien, le Muscadet est certainement aujourd’hui la dernière incarnation des vins Bretons dans ce vignoble deux fois millénaire du Pays Nantais.

Ici nous abordons le ciel bleu, les toits rouges et les vins diablement secs, c’est le pays du Muscadet, le pays Nantais avec son raisin le Gros-Plant qui en est le sourire, car il fait merveille avec le brochet beurre blanc. Le Muscadet ou Melon de Bourgogne pratiquement oublié dans sa région d’origine, ce cépage a trouvé son terroir de prédilection en pays Nantais où il est à l’origine du Muscadet dans les sols du schiste et sols de tuffeau. Sa verdeur et sa fraicheur le font apprécier des œnophiles dans les restaurants réputés et spécialisés dans les fruits de mer. 

Le Muscadet peut être élevé sur lie, selon la tradition nantaise. Il lui suffit d’être resté un seul hiver dans son fût ou sa cuve sans soutirage et de se trouver encore sur ses lies de vinification au moment de sa mise en bouteilles. Ce procédé permet d’accentuer la fraîcheur, la finesse et le bouquer des vins qui ont un léger perlant. Des trois Muscadets, quel est le meilleur, quel est le plus fin? Se prononcer risquerait fort de déchainer une tempête de protestations… 

Au lendemain de la dernière guerre, il importait de donner un essor à toute la région si éprouvée, mettre en valeur tous les produits nantais et particulièrement les vins, maintenir le folklore sinon le ressusciter, et  développer le tourisme : ce sont précisément les buts de l’Ordre des Chevaliers Bretvins. Vignerons certes, mais bretons d’abord, le mot «bretvins», à l’étymologie symbolique, fut adopté dans l’enthousiasme  en 1947, à la création de l’illustre Confrérie, car il évoquait le surnom de la bien-aimée duchesse Anne,« la Petite Brette ». Le château des ducs de Bretagne, à Nantes, abrite le siège de l’Ordre, qui est situé dans la magnifique salle voûtée où sont rassemblés tous les trésors anciens du métier de vigneron . Cette salle, de style gothique flamboyant, est l’ancien cellier des Ducs.

La devise des Chevaliers est :
« Bois le vin, sois bon comme lui »

Ordre des Chevaliers Bretvins

Dans ce grand jardin de la France au climat privilégié, nous sommes heureux de vous présenter un tableau, par vignoble de ces confréries accompagnées de leurs devises joyeuses du savoir-boire. L’Anjou est principalement un vignoble de vins blancs; Les cépages Anjou-Touraine sont : Cabernet Franc, Chenin, Gamay, Grolleau, Pineau D’Aunis, Sauvignon. Ronsard appelait l’Anjou le « paradis de la France ». 

Portrait de Curnonsky

Les gens d’esprit, les œnophiles, et ceux qui savent lire, manger et boire, savent que Maurice Sailland, plus connu sous son pseudonyme latino-slave de Curnonsky, seule prince élu des gastronomes, est né à Angers le 12 octobre 1872. Dès son adolescence, le futur seigneur de nos arts gourmands se révéla un authentique amoureux des vins de cette province vineuse et gourmande dans ce doux parler d’Anjou.

Curnonsky était une évocation vivante de la littérature française. 

1922, Fonde avec des amis  « l’Académie des Psychologues du Goût ». 

1929, Nommé Chevalier  de la Légion d’Honneur sur proposition du Ministre de l’Instruction Publique Louis Barthou

Mai 1927Curnonsky est élu Prince de la Gastronomie par 3,000 toques blanches à la suite du référendum organisé par Paris-Soir

1947, avec Madeleine Decure il fonde la Revue  « Cuisine et Vins de France ». Nous avons en général découvert que les vins blancs d’Anjou sont les plus suaves de France. Ils ont un bouquet à nul autre pareil et sont pour la plupart doucereux, ils ont une couleur d’or légèrement vert. Le climat est doux et humide, très favorable à un développement harmonieux des végétaux et à la maturation des fruits. Les hivers ne sont pas très rigoureux et rarement brulants. 

Dans cette vaste et belle Vallée de la Loire toutes les saisons, ici ont leurs charmes, le sommeil de la nature et la chaleur de l’été tamisée par l’air du large. Dans les vignobles, la senteurs du raisin, les écharpes de brume de l’automne. Finalement les étés mourants. La nuit, la lune  et les vignobles jouent ensemble. 


La devise des Chevaliers est :
« Anjou Pur, Anjou Radieux »
La Confrérie des Chevaliers du Sacavin à Saumur
au pied du Château du Roi René. Un décor inoubliable !

Aux environs d’Angers, se récoltent les Savennières sur le rive droite du fleuve, ainsi que les célèbres Coulées de Serrant, Quart de Chaume, et Roche aux moines. C’est sur les coteaux du Layon qu’on trouve le Chanzeaux, Rablay, et St-Lambert-du-Lattay. Les vins d’Anjou si liquoreux sentent bon le tilleul ou l’abricot. Ils doivent être bus frais et non glacés. Tous le vins d’Anjou ne sont pas liquoreux; il en existe de demi-secs, qui se marient très bien avec les poissons de la Loire. Entre Tours et Orléans il se récolte un nombre très grand de crus blancs qui ne s’exportent pas. 

On les boit chez le paysan : les Lavardin, Montloire, Cour-Cheverny, qui se marient très bien  avec les fromages de chèvre. Buvez ces vins en grignotant un rillons ou une tartine de rillettes. Vous comprendrez alors toute la beauté de la majestueuse Loire.

Tours est le chef-lieu du département de l’Indre-et-Loire que la Loire traverse d’est en ouest. Le plus surprenant est le Vouvray, avec le Rochecorbon et le Montlouis. Ce sont des vins blancs de charmes et ils ne faut oublier les vins d’Amboise, Langeais, Azay-le-Rideau, Chenonceaux.

Sur la Vienne on découvre le Ligré, et le réputé Chinon. Nous entrons dans la patrie de naissance du célèbre écrivain, François Rabelais, grand humaniste de la Renaissance né le 4 février 1494 à la Devinière à Seuilly près de Chinon. Cet enfant du pays fut une personnalité peu commune, plutôt controversée et qui déclencha maintes polémiques !

La devise est :
« Toute de gayeté et bonne joyeuseté au chinonant breuvage »

Ce Monsieur Rabelais, influença de nombreuses confréries bachiques.  Le Chinon est un vin couleur rubis, très friand, souple, qui se caractérise par un parfum de violette. D’ailleurs, « Les  Bons Entonneurs Rabelaisiens »  incarnent la célèbre Confrérie vineuse des vignerons de Chinon, qu’anime l’artiste vigneron Pierre Couly, et perpétue la gloire de ce vin de taffetas, chanté par Rabelais. 

Quittant la région de ces beaux vins rouges de Chinon au goût de violette, voici le vignoble, de Bourgueil, sur la rive droite de la Loire. Comme le Chinon, le Bourgueil provient du plan Cabernet franc ou breton. Son premier cru est le Saint-Nicolas-de-Bourgueil . Les Vouvray sont moins liquoreux que les Anjou, ils peuvent se boire avec tous les poissons de la Loire et toutes les viandes et aussi d’exquis petits fromages de chèvre : les Sainte-Maure

La route de Tours à Amboise est pleine de charme, longeant la rive gauche et abrupte sur le fleuve, creusée aussi de caves et d ‘habitations de vignerons troglodytes dans ses belles roches tendres. A Amboise, sur les remparts du superbe château, on déguste ces vins blancs de Nazelles. Le vignoble de Mesland continue en Loir–et-Cher celui de la Touraine. 

Dans la vallée du Cher, on trouve par le Gamay des vins rouges légers comme ceux de .Montrichard. Les vins de Cheverny, AOC depuis 1990, entre Touraine Sologne, sont surtout en blanc sec ou demi secs, frais à boire jeunes; bien que le Cour-Cheverny, cépage Romorantin. Le romorantin, est un cépage blanc qui porte le nom de la ville du Loir-et-Cher dont il est originaire. C’est le Roi François 1er qui, en 1519, planta les premières vignes de Romorantin. Il est à l’origine de l’AOC Cour-Cheverny. Nous l’avions essayé sur les belles asperges du Pays. Les étranges vins de Cour-Cheverny sont des vins blancs fruités et vifs aux arômes de fleurs blanches, d’agrumes et de miels.

Une palette de 8 vins du Val de Loire
présent sur les tablettes de la SAQ

Enfin voilà les Vins-de-l’Orléanais, ce sont en partie des rouges fruités, gouleyants, à boire sur leur fraîcheur; les blancs, fins, sont surprenants, tout comme les rosés et les gris très plaisants. Ces vins s’accordent très bien avec les fromages produits dans la même région. La Loire est bordée de vignobles qui donnent naissance à des styles de vins, dont chacun a son langage propre. 

C’est le pays des vignerons de la bonne humeur. Depuis l’océan, notre itinéraire d’œnophiles nous fait découvrir une palette de Confréries vineuses toutes plus colorées les unes que les autres. On compte en cette longue route des vins plus de vingt-cinq Confréries, qui jouent un rôle particulièrement dynamique, renforçant les liens entre les producteurs, les négociants et les amateurs lors de manifestations variés et très souvent hautes en couleur. 

En ce qui nous concerne nous avons entrevue  Les Chevaliers bretvins à Nantes, la Confrérie des Chevaliers du Sacavin  à Angers et la Confrérie bachique des Entonneurs rabelaisiens à Chinon. Nous ne finirons pas notre merveilleux itinéraire vers les vins de Sancerre, porte du Berry, étant donné que lors d’un autre voyage nous avions été reçu par le réputé vigneron Alphonse Mellot au Domaine de la Moussière. Nous filerons vers Orléans pour nous diriger vers les vins Champagnes. Nous quittons la Loire, avec regret et admiration.